CONCOURS INTERNATIONAL
DE VIOLON D'AVIGNON
"GINETTE NEVEU" 


Centenaire de la naissance
de
 Ginette NEVEU


du 15 au 19 octobre 2019

concoursginetteneveu@free.fr
concours.violon@free.fr

Violonistes âgés de moins de 23 ans à la date du concours 
(nés après le 15 octobre 1996)
Date limite d'inscription le 15 septembre 2019 (le cachet de la poste faisant foi)
L'inscription sera définitive après réception du montant de celle ci : cent euros (100 €) sans frais pour l'organisateur.
SITE EN CONSTRUCTION

IL Y A CENT ANS, 
 
Le 11 aôut 1919 à neuf heures du matin naissait Ginette NEVEU, cinquième enfant de Marie Jeanne Ronze et de Maurice Alcide Neveu demeurant 52 boulevard Magenta à Paris (10 ème). Charles Veil en a rédigé l’acte de naissance. Elle allait devenir la plus grande violoniste française du début du XX ème siècle. Sa mère lui enseigne le violon et à l’âge de sept ans elle interprète à la salle Gaveau à Paris le concerto en sol mineur de Max Bruch avec l’orchestre des Concerts Colonne. Elle entre au CNSMDP à 11 ans dans la classe de Jules Boucherit avec un répertoire élogieux et obtient huit mois plus trad son premier prix. Elle étudie la composition dans la classe de Nadia Boulanger, se perfectionne auprès de Carl Flesh, Jacques Thibaut et Georges Enesco. Son premier prix, devant David Oïstrakh et Ida Haendel, au Concours Wieniawski en 1935 lui ouvre les portes d’une fabuleuse carrière internationale. Elle se produit dans le monde entier avec les plus grands orchestres sous la direction de chefs de légende. Elle joue souvent avec son frère Jean, pianiste de talent. La radio française lui ouvre ses portes presque chaque semaine (interview, diffusion etc). Le 20 octobre 1949 elle donne un concert à la salle Pleyel qu’elle intitule concert d’adieu. Fatigue ? Pressentiment ? Le 28 octobre 1949 elle embarque dans un avion Constellation avec son frère et Marcel Cerdan et s’envole pour les Etats Unis. Le F-BAZN s’écrasera quelques heures plus tard. 
Il y a trois étoiles de plus dans le ciel.